Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 08:52
Je commence une nouvelle serie d'article sur l'architecture dite bioclimatique et l'imposition du développement durable. La question serait de savoir si on parle de construction ou d'architecure, car l'architecture de qualité correspond par nature au développement durable. L'architecture biocliamtique en pays chauds ne répond pas aux mêmes exigences que la construction en respect du développement durable. Les solutions pour les pays chauds ont été mises en place bien avant le développement durable industriel.

Tels que le présente les professionels du bâtiment  --- qui se sont affiliés des architectes --- le développpement durable, dans la construction, repose sur 4 points, entre parenthèse vous aurez les commentaire de JC :
- inertie thermique  (aucun sens si l'usage n'est pas extrêmement bien analysé > lobbying de la masse et donc des cimentiers) et le chauffage passif en relation avec le refroidissement. On remarquera que les crêtes de consommation au Canada ne sont pas lors de l'hiver très froid mais l'été à cause de la climimatisation.
- équipements de réduction de la consomation : panneaux solaires, VMC double flux ( fondamental dans la lutte contre, car les lobbies des facadiers sont basés sur l'étanchéité ce qui est un non sens), toilettes séches.
Ces deux points pour amener un bilan énergétique positif, mais il ne constitue pas des domaines proprement architecturaux mais plus des équipements.

- énergie grise = tout ce qui est consommé lors du chantier et devrai-je dire lors de la destruction)
- économie dans les pertes de chaleur : ponts thermiques à éviter (pourquoi seul le bilan global compte) par isolation extérieurs (pourquoi il y aurait un intérieur et un extérieur dans un mur > lobbing des  cimentiers) et double ou triple vitrage. De nouveaux isolants sont apparus comme la laine de chanvre ou la ouate de cellulose, cette dernière est toutefois traitée au sel de bore. En utilisant des menuiseries en bois Corbu était très écologique dirait les professionnels :) Impossible à dire comme cela seulement si est précisé le type de chauffage isotherme ou radiant??).Corbu n'était t'il pas encore mieux quand il n'utilisais pas d'huisserie directement le mastic sur la feuillure dans le mur.)

Partager cet article

Repost0

commentaires

magnets 19/05/2014 13:17

The discussion regarding the bioclimatic architecture in various countries proves useful. There are some interesting facts due to the fluctuating weather condition in the cold countries and it might not be a problem when it occurs in a regular manner.

Anthony 28/07/2009 09:12

Pour JC le développement durable ce qu'un pb de débord de la toiture (ou double peau) ensuite fini l'étanchéité au vent et à l'eau (seule le bruit reste mais facile avec des fibres)....fini les lobbys, tout est à nouveau possible sous une double peau fine 15€/m² on peux faire un maison, un immeuble une tour en carton avec le la laine de mouton, en brique de terre, en chanvres, en paille, en sacs de sables (inertie si voulue)...... ce qui est plus économique (casi universselle) "castorisable" l'architecture devient tout mais surtout la structure et l'envelloppe externe qui "bien sur" se couvre de végétation l'été.
comme c'est simple sans les cimentiers qui fabriquent le sens des mots dans la construction et dans l'architecture!

Présentation

  • : L'archi.blog du Cazals
  • : Le blog d'architecture du Cazals
  • Contact

Profil

  • Le Cazals
  • Architecture et urbansisme sous l'angle de l'innovation et de la complexité. Le blog d'architecture d'A. Le Cazals
  • Architecture et urbansisme sous l'angle de l'innovation et de la complexité. Le blog d'architecture d'A. Le Cazals

.

L'archi.blog du Cazals>
accueil oeuvres  |  liste d'archi  |  style theorie  |  urbanisme  |   abonnement

Recherche