Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 18:22

007_opera_de_lyon_france.jpg

L'architecture dynamique c'est s'appropier l'entre-deux, c'est intégrer le vide entre deux enveloppe structurelles et de réveler l'activité du bâtiment sur la tranche. « La transparence pour donner à voir »

 

BERNARD TSCHUMI

 


BERNARD TSCHUMI, Conférence 1 architecte 1... par Pavillon-Arsenal

 

« Dans l'interstice des deux enveloppes comme l'architecture » (Bernard Tschumi à propos du Zénith de Rouen) : question de l'appropriation de l'entre-deux. À propos du Fresnoy, « l'entre-deux du nouveau toit et des anciens toits industriels est activer par le systèmes des passerelles. » Entre les deux enveloppe se trouve l'espace d'appropriation des artistes
L'architecture dynamique reflète l'activité qui se passe à l'intérieur du bâtiment. Tous les espaces d'activité sont focalisés vers cet espace de mouvement qui tout d'un coup devient événementiel. Qu'il y ait 3 personnes ou 1500, il y aura toujours de l'activité puisque tout le monde pas par ce lieu avec évidemment certaines astuces architecturales... »

 

MARC MIMRAM

 


MARC MIMRAM, Conférence 1 architecte 1 bâtiment par Pavillon-Arsenal

 

« on voit bien comment on peut intégrer cette idée du parcours à l'idée de la structure. » Ce qui donne qui permet de se révéler dans le parcours au sein de la structure. On peut prendre l'exemple du pont de Brooklyn : « le volume fictif dressé par l'ensemble des haubans et des câbles. On s'y sent à l'intérieur duquel on se sent comme à l'intérieur d'une structure. Et les ingénieurs ont souvent eu l’occasion d'aller dans des structures extraordinaires. il y a une structure dans laquelle vous pouvez aller et qui n'est pas si extraordinaire du point de vue du visible mais qui est intéressante du point de vue du sens, c'est le dôme de Brunelleschi à Florence. Quand vous vous promenez entre ces deux voûtes (à savoir la coupole et le dôme), vous êtes dans ce vide qui porte. La grande invention de Bruneleschi, c'est de mettre de l'inertie là dans ce vide et de ce promener dans ce vide. J'ai toujours été marqué par l'idée qu'on pouvait intégrer ce vide, parcourir ce vide. Il y a d'autres structures magnifiques. Un jour on pourrait aller dans la double voûte du Grand Palais par exemple. C'est une structure extra-ordinaire ! ... Dans les cintres de la cathédrale de Chartre ! par exemple ; des lieux qui ne sont pas des lieux familiers mais où on sent cette structure comme étant un vide porteur. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : L'archi.blog du Cazals
  • : Le blog d'architecture du Cazals
  • Contact

Profil

  • Le Cazals
  • Architecture et urbansisme sous l'angle de l'innovation et de la complexité. Le blog d'architecture d'A. Le Cazals
  • Architecture et urbansisme sous l'angle de l'innovation et de la complexité. Le blog d'architecture d'A. Le Cazals

.

L'archi.blog du Cazals>
accueil oeuvres  |  liste d'archi  |  style theorie  |  urbanisme  |   abonnement

Recherche